Blog powered by Typepad

juin 2006

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Accueil | Une exposition d'actualité »

Commentaires

Frédéric François

Bienvenue dans la blogosphère... !

Patrice Belhache

très bonne idée ce blog, par contre je n'arrive pas à m'abonner.

MIKE

Très bien ce blog pour des compléments d'informations du magazine 2GM. Un forum de discussion serait aussi le bienvenue pour de plus large débat... car ici on ne peut émettre que des commentaires !

charles

Bonne idée que ce blog, mais il n'y a pas assez de mise à jour. De plus, il était prévu d'après 2GM n°7 que la conférence de Wansee serait entièrement mise en ligne, qu'en est-il exactement ?

HAAS Didier

Bonjour,

Je tiens d'abord à vous féliciter de votre bonne initiative de créer un blog pour les lecteurs,ce qui facilite grandement la communication.Mais j'aurais deux questions à vous poser:
1.Où puis-je trouver le dossier complet sur la solution finale de la question juive,décidée lors de la Conférence de Wannsee en 1942 dont vous parlez dans 2GM N°7 ?
2.Existe-t-il un site Internet de 2 GM? Si oui,faites-le moi savoir,je serais très intéressé par un tel site.

Et encore merci de votre aimable collaboration.

HAAS Didier

Boris-Pierre Laurent

Bonjour,
Nous avons un peu de retard concernant la publication dans son intégralité de la minute du protocole de la conférence de Wannsee.
Nous y travaillons. Pour l'instant en revanche, nous n'avons toujours pas de site 2GM. C'est en projet.

Très cordialement,
Boris-Pierre LAURENT

yoyo

j'ai 14 ans et je suis un pasionné de l'histoiure de la seconde guerre mondial seulement j'ai appris tard que votre magazine existais et il me manque l'exemplaire n°2 (l'europe s'embrase) étant donné que je ne peut plus le commander je rechercherais quelqu'un qui souhaiterais le revendre mon adresse email est : manson88310@hotmail.fr
si vous etes interesser par cette annonces me contacter au plus vite par ma messagerie

charles

Essaye de le trouver sur Ebay par exemple, de même le HS 1 est également épuisé.

Guillaume

J'aimerai vour faire part d'un autre défault , en effet, je croit pouvoir dire que l'avion a la page 63 n'est pas un typhoon mais un Hurricane, et je ne croit pas avoir vu de rectificatif sur cet élément. en tout cas, votre magasine est très bien fait j'en suis très satisfait car c'est une bonne source de photo pour les maquettes.

staline57

trs bon magazine je le prend régulieremment bonne presentation et des explication claire continuer ainsi moi je sui fous de l'urss de staline alors colectioneur ou vendeur appelait moi mon adresse(parovel@hotmail.fr)merci d'avance

Wikings

pourquoi

Wikings

désolé c'étais un essai. j'aimerais savoir comment je m'adresse directement au magasine je me suis abonné au mag j'en ai recu 2 mais aucun moyen de pai ement

PASCAL

bonjour
je viens de m'abonner à votre revue,j'ai commandé les anciens numéros.Il me manque le n°5 et le premier hors série.Si une personne peut m'aider à me les procurer merçi d'avance.
Est il prévue des reliures pour les revues 2GM?

guy corbeil

À l'éditeur,

Bonjour,

Je viens de découvrir votre excelent magasine( Éd. thém. no 6 )

Est-il possible de m'abonner et de comander tous les anciennes éditions rég. et thém. via internet-courriel ?

Vous remerciant de votre attention.

Guy Corbeil

maubailly

bojour il me manque le numéro 2 et le HS sur les Waffens ss ou puis je me les procurer me conatcter sur adresse e-mail votre magazine est très bien mais parfois un peu du à dechiffrer dans la présentation merci

maubailly

bojour il me manque le numéro 2 et le HS sur les Waffens ss ou puis je me les procurer me conatcter sur adresse e-mail votre magazine est très bien mais parfois un peu du à dechiffrer dans la présentation merci

charles Montfort

Bonjour,

Je tiens à remercier toute l'equipe de 2gmm qui est à mon regard le plus plaisant des magasines pour son accésibilité ainsi que son professionalisme.

Apres avoir lu le 2gmm n°14, j'ai remarqué un article sur le jeu de plateau Mémoire 44, de ce fait je voudrais informer les lecteurs de 2gmm ainsi que les joueurs adeptes des jeux de plateaux de la seconde guerre mondial, qu'il existe une communauté a Vincennes (94300) de joueur ainsi qu'une boutique où l'on peut essayer tout type de jeux tel que memoire44, ses extentions, axies&allies maritime ou terrestre ou encore victory pacific.
Ce point de rassemblement est le bois rieur 5 rue lejemptel

http://www.auboisrieur.fr

B17

Bonjour.
Je suis abonné à votre magazine que je trouve très bien, étant moi-même un passionné de la 2GM.
Je vous signale néanmoins une petite erreure sur les cartes p 10-11 et p39 du numéro 15, la Slovaquie porte le nom de Slovénie!
Amicalement, B17.

Guillaume

"L'obéissance engendre la discipline, la discipline engendre l'unité, l'unité engendre le pouvoir, le pouvoir, c'est la vie"

j'ai vu le directeur du complexe qui se tenait devant moi
Je ne me souviens pas vraiment de son physique, ni de son nom. Son titre importait peu, car de toute manière, Himmler et moi avions pris les choses en main dès notre arrivée. Nous étions responsables du projet . C'est bien évidemment Hitler qui avait eu l'idée de nous sélectionner. Habituellement, les gens, qui font affaire avec nous, s'énervent de notre attitude au bout de cinq minutes. Cependant, le directeur ne réagit en aucune façon à notre attitude à son égard. Bien que Himmler ne l'admit jamais, il avait été fier de ce projet.Himmler attendait sous le souffle du vent, comme à son habitude, il ne quittait pas des yeux ses dossiers de recherche.Le directeur du laboratoire nous fournissait de nouveaux sujets d'expérience sans avoir l'air de s'étonner de la répétition fréquente de la procédure. Et pourtant ces sujets ne faisaient que succomber aux expérimentations.
Cet endroit devenait un véritable enfer.La position de son corps attaché au lit métallique remua quelque chose au fond de notre conscience. Notre travail serait-il couronné de succès ou pourrirait-il tout comme "elle" ?Nous avions atteint un endroit où toute marche arrière était impossible.Himmler marmonna quelque chose.
Je ne compris pas s'il s'agissait d'un juron ou d'une louange.Un nouveau chercheur était venu au laboratoire et avait la réputation d'être excellent . Toutefois, il me semblait être trop normal pour travailler dans un endroit comme celui-là.
Il avait déjà commencé à remettre en question les motifs des recherches du complexe et avait interrogé à plusieurs reprises ses supérieurs.
Tout cela était parvenu à mes oreilles dans les bureaux .
Si des fuites s'étaient produites, il serait le premier à quitter les lieux. C'est ce que tout le monde affirmait. les recherches menées sur le projet dépassaient de loin mon niveau de compétence. Et même si je poursuivais toujours le même dessein, je m'étais bien rendu compte combien mes capacités dans le secteur de la recherche étaient limitées.Chaque fois que je revenais au complexe, je me souvenais de l'odeur du vent de ce jour particulier quelque chose de neuf, quelque chose qui nous apporterait de nouvelles idées. Le projet qui allait changer le cours de notre destinée.Dans les dossiers d'expérimentations, nous retrouvions le même résultat : la mort systématique de l'hôte chaque fois que le gaz prenait le dessus. Il était naturel que les gens qui réalisent les mêmes expériences dans les mêmes locaux, finissent par tomber amoureux et avoir des enfants.
Mais une personne saine d'esprit ne pourrait pas continuer ses recherches dans cet endroit. Ce problème est trop important pour que j'en fasse part aux autres chercheurs.
Himmler serait le seul avec qui je pourrais en parler, mais cela me semble évident qu'il serait vain que de discuter de tout ceci avec lui.
J'avais besoin d'en savoir plus. A ce moment là, je commençais à réaliser les limites que m'imposait mon statut de chercheur.A cette époque, une grande préoccupation accablait mon esprit. Je m'étais empressé d'obtenir les dossiers pour avancer dans nos propres recherches.
Bien que Himmler s'y était fortement opposé, je parvins néanmoins à le convaincre.
Jusqu'à ce que nous soyons capables de trouver un hôte compatible pour l'expérimentation, nous ne pourrions progresser dans nos recherches et cela, même Himmler, devait bien l'admettre. Les dossiers était complètement nouveau à nos yeux et finit par aboutir à une série d'expérimentations. Il ne quittait plus le laboratoire et ne cessait de faire des expériences sur des idées nouvelles sans prendre le temps de les planifier.
J'essayais d'utiliser d'autres chercheurs afin d'obtenir le plus possible de dossiers avant le décès des sujets d'expérimentations. Je n'arrivais cependant pas à suivre le rythme effréné des expériences que conduisaient Himmler et ses compagnes. Quand je quittais le laboratoire et que je me promenais, je me posais à chaque fois la même question :
Pourquoi Hitler avait il choisi cet endroit ? A quoi pouvait bien penser Hitler quand il donna son accord pour ce projet ?De plus, Hitler ne se rend plus désormais dans les laboratoires du complexe.
Comme s'il se doutait que quelque chose allait se produire dans ces locaux. J'avais cette pensée en tête, tandis que je quittais le complexe :
Jusqu'à quel point Hitler avait-il imaginé son plan ?
...................39-45

Ce serait trop cool de visiter mon blog sur http://adovision.magicrpm.com et de
laisser un commentaire dessus.


kévin

je voudrai savoir on peut-on trouver les photos du magazine 2GM sur internet

fahrrad

Dies ist ein großer Ort. Ich möchte hier noch einmal.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.